Japan Touch 2015 : Le Bilan

Bon, je reviens de cette Japan Touch épuisé mais satisfait.

C’était une première expérience pour moi en tant qu’exposant, le bilan a été très positif. C’est vraiment intéressant de voir la convention sous un autre angle, vraiment différemment de toutes les autres fois où j’étais venu en simple visiteur. J’ai pu voir l’organisation du staff, le montage des stands et c’était très intéressant. Un seul petit souci d’organisation en arrivant le samedi matin cependant : nous étions plusieurs exposants bloqués dehors pendant une heure car à cause du plan vigipirate, les agents de la sécurité ne laissaient rentrer que les exposants munis d’un badge.. que l’on ne pouvait récupérer qu’en rentrant.. Vous voyez le comble ?


Au niveau social et humain c’est également vraiment instructif et gratifiant. Nous avons rencontré plein de gens super sympas, que ce soient nos visiteurs où nos voisins exposants qui nous ont filé quelques coups de main parfois. Nous avons eu de nombreux visiteurs de tous âges et sexes contrairement à ce que les gens peuvent croire avec Pokemon. Nous avons pu discuter et échanger entre fans, sans tabou et gêne, contrairement à la plupart du temps quand nous sommes « en société ».

 posters jt

En tant qu’artiste, c’était cool aussi, j’ai réussi à vendre quelques posters ! Quelle sensation de fierté que de voir des gens qui aiment ce que l’on fait et d’imaginer nos dessins affichés chez les gens ! Il y a pas mal de cartes de visites qui sont parties, même si dans beaucoup de cas c’était des enfants qui collectionnaient juste toutes les cartes de la convention. Merci à Pandi-Wandi pour son fanart de mes OCs Aurore et Kawi, apporté en mains propres.

 fanart pandi

En bref, une première convention très concluante, qui m’a motivé pour en refaire dans le futur ! Peut-être l’année prochaine, tout dépend comment ça va coller avec mes projets persos en parallèle. Je remercie mes collègues des Dresseurs du Mercredi avec qui j’ai passé un super week-end dans une bonne ambiance !


Allez, à bientôt !