Je vous préviens à l'avance, je vais beaucoup raconter ma vie dans cet article, mais j'espère que mon expérience, mes conseils et mes ressentis vous aideront à sauter le pas et à vous donner envie de partir !

voyage japon

L'origine du projet

Ça faisait plusieurs années que je projetais de partir. Mes amis et ma famille, les pauvres, j'en parlais tellement souvent que je devais les saoûler avec ce Japon. J'attendais le meilleur moment pour partir, d'être parfaitement prêt, mais aussi d'avoir le temps et l'argent. Un voyage de ce genre ne se prend pas à la légère car partir à 9700km de chez soi n'est pas forcément aisé et nécessite un minimum de préparation, même pour deux semaines seulement. Un voyage demande du temps, des économies et de la motivation. N'osant pas partir seul, je cherchais quelqu'un avec qui partir, parce que c'est plus facile, mais aussi parce que c'est plus sympa de partir à plusieurs !
Cherchant le moment parfait pour partir, je me suis rendu compte au fil du temps que le moment parfait n'existe pas. Il faut sauter le pas et se fixer une date, sachant qu'il faudra faire des concessions. La décision de partir est venue en une soirée de décembre, quand je discutais avec mon ami Michel. Au bout d'un moment la discussion en est venue au sujet des voyages pour dériver ensuite sur le Japon. Motivé autant que moi que partir, il était cependant plus hésitant pour partir. Évidemment, ce n'est pas une décision facile à prendre. Et puis je lui ai dit : "Qu'est-ce qui nous empêche de partir ? On a la chance d'avoir du temps et des économies.".

Et c'est ainsi qu'on a pris la décision de partir, en se donnant auparavant quelques jours pour réfléchir. Nous avons décidé de partir en février, c'est-à-dire en saison touristique creuse pour des raisons pratiques. En effet l'avantage de partir en saison creuse est d'avoir plus de libertés au niveau des dates de réservation d'hôtel ou Airbnb, mais aussi des billets d'avion moins chers. Troisième avantage, il y a moins de touristes, et quand il y a moins de monde, les lieux hyper touristiques sont plus sympas à visiter !


Les préparatifs

Nous avons ensuite passé plus d'un mois pour se préparer pour le voyage. D'après mon expérience, une bonne préparation et de l'anticipation est importante afin d'éviter au maximum les grosses mauvaises surprises pouvant gâcher le voyage.. Une petite liste des choses qu'il faut penser avant de partir :

- un passeport valide. Ça peut paraître évident, mais pas de passeport = pas de voyage. Il faut y penser suffisemment à l'avance pour (re)faire son passeport, car après avoir payé 86€ de timbres fiscaux et un rendez vous avec la mairie, il faut attendre entre deux semaines et deux mois pour recevoir son passeport selon la saison.

- prendre ses billets d'avion à l'avance. Pour les avoir moins chers mais aussi pour avoir plus de libertés au niveau des dates. En partant en semaine et en février, notre aller-retour nous a coûté "seulement" 650€ avec la companie néerlandaise KLM (donc qualité et prix AirFrance), avec l'option du choix des sièges compris.

- Bien estimer son budget. Dans notre cas, on avait estimé notre séjour à environ 2500€ chacun, sachant qu'il faut se dire que le budget est toujours dépassé. Toujours. Pour l'estimation, le super site Kanpai propose un outil pour estimer son budget, allez le tester en cliquant ici.

- Réserver les hébegements. Là encore, en saison creuse c'est plus simple. Nous avons opté pour Airbnb pendant la quasi totalité du voyage, en ayant enchaîné 5 hébergements différents. C'est moins cher que les hôtels et beaucoup plus sympa quand on a son propre appart pour soi, avec la cuisine, frigo, salle de bains et machine à laver rien que pour soi ! Et on a jamais été déçus, les japonais laissent leur appartement toujours niquel et sont très serviables en cas de besoin. On n'avait pas tout réservé avant de partir  car on voulait se laisser de la marge. Mais c'est chose possible seulement en saison creuse car après c'est très risqué.

- Investir dans un guide de conversation. On peut s'en sortir dans les grandes villes du Japon sans parler un mot de japonais (les panneaux sont traduis en caractères latins), mais connaitre quelques phrases sera toujours un plus et les japonais apprécieront que vous puissiez sortir quelques mots de politesse dans leur langue. Et en cas de pépin, pour vous faire comprendre, votre guide vous sauvera la vie. Si, si.

- Prévoir un itinéraire et les lieux incontournables à visiter. Certes il ne faut pas tout prévoir à l'avance et se laisser une marge de surprise et de découverte, mais prévoir l'essentiel vous évitera de louper les lieux incontourables à visiter et de mieux optimiser son temps, surtout lorsque l'on part que deux semaines comme je l'ai fait.

C'est parti !

Bon maintenant je vais parler de l'essentiel, le voyage en lui-même. Nous sommes donc partis du 9 au 26 février, soit 16 jours pleins. Nous sommes restés d'abord 6 jours à Tokyo, puis 3 jours à Osaka, 2 jours à Hiroshima, 3 jours à Kyoto et enfin sommes revenus 2 jours à Tokyo avant de repartir. Après du recul, il nous aurait fallu partir un peu plus longtemps, car nos séjours à Hiroshima et Kyoto étaient un peu trop courts.

japoncarte

CHAPITRE 1 : L'AVION

C'était la première fois que nous partions aussi loin et la deuxième fois seulement que je prenais l'avion. La première fois pour l'Irlande, pour seulement deux heures de vol. Haha
Que ça soit pour l'aller où le retour nous avons eu entre 14h et 18h de voyage, en comptant un premier avion entre Lyon et Amsterdam d'une durée de 1h30, le temps de la correspondance, et les 11h de vol entre Amsterdam et Tokyo Narita. Bizarrement le temps passe assez vite quand on prévoit de quoi s'occuper, mais aussi les écrans de bord sont vraiment cools avec la télécommande. Sur ces écrans de bord, il y a la possibilté d'avoir les infos de vol en temps réel, regarder des films, écouter de la musique, et jouer à des jeux.. Nous avons aussi de manière surprenante bien encaissé le jet lag de 8h ! Pas très fatigué, cependant le décalage des repas m'a plus perturbé au début. Vous voyez, quand vous avez faim ou envie d'aller aux toilettes en pleine nuit..

avion1avion2

CHAPITRE 2 : TOKYO

Nous avons au cours de ces 6 jours visité plusieurs quartiers et lieux importants de Tokyo :

- Akihabara ou "Electric Town, le quartier de référence pour tous les geeks et otakus de la planète, comme moi ! Personnellement c'est le quartier que j'ai le plus apprécié ! Des magasins entiers de mangas et de produits dérivés ( Animate, l'enseigne de référence !), de figurines en tout genre (occasion ou neuf, je me suis mis à la collection d'ailleurs !), de cartes, de doujins et hentai (évidemment, parce que Akiba quoi !), de jeux vidéo récents ou retrogaming, d'accessoires en électronique divers, et aussi les magasins pour adultes.. On trouve aussi évidemment les maid cafés, on en a essayé un d'ailleurs et c'était une très bonne expérience. L'ambiance y est bonne enfant et "kawaii", mais c'est un peu cher : comptez 25€ pour juste profiter d'une glace en compagnie d'une maid qui vous fera faire du "moe" (attitude mignonne). Allez chez Maidreaming, qui est la chaîne de maid cafés principale au Japon.

akiba2akiba1

- Ueno, un joli parc avec son Zoo. Je n'ai pas pu voir le couple de pandas cependant, qui étaient en saison des amours et donc cachés du public pour essayer de les faire se reproduire. Les pandas étant de base des animaux qui se repoduisent peu, et encore moins dans un zoo.

ueno1ueno2

- Asakusa, le quartier traditionnel restant de Tokyo. Très beau et très ému quand j'y suis allé. Il y avait beaucoup de monde là-bas !

asakusa1asakusa2

- Shibuya, le quartier chic et branché, avec son célèbre "Shibuya Crossing". Il y avait évidemment Hachiko, la statue du chien. Pour connaître son histoire, je vous invite à regrder le film Hatchi !

shibuya1shibuya2

- Harajuku, le quartier "occidental" de Tokyo avec ses nombreux magasins de mode. C'était moins ma tasse de thé, n'étant pas un fan de mode.. et puis aller au Japon pour voir des magasins et restos occidentaux non merci. Mais pour les Japonais, ce quartier est synonyme de "branché" car suit la mode occidentale.

harajuku1harajuku2

- le parc Yoyogi, très joli, le "Central Park de Tokyo". Le temple shinto à l'Est du Parc est magnifique avec ses grandes portes torii en bois !

yoyogi1yoyogi2

- Shinjuku, quartier branché et quartier d'affaires, avec son Tokyo Metropolitan Government Building qui culmine à 220m de haut. Les deux tours sont à visiter gratuitement et offrent une magnifique vue de Tokyo, tout en promouvant des éléments de culture de tout le pays.

shinjuku1shinjuku2

- la Skytree Tower, avec son point de vue sur toute la mégalopole à 450m d'altitude, et sur 360 dégrés ! Un des moments qui m'a le plus marqué. En effet c'est très impressionnant de voir de l'urbanisation jusqu'à l'horizon, peut importe dans quelle direction. On se rend compte véritablement de la démesure de cette mégalopole..

skytree1skytree2

- Odaiba, l'île artificielle qui se trouve dans la baie. Très jolie et très moderne, avec de nombreux musées !

odaiba1odaiba2

- le Palais Impérial, où réside l'actuel empereur du Japon. Son accès est interdit au public, on ne peut le voir que de l'extérieur.

palaisimperial1palaisimperial2

- Ikebukuro, fait brièvement et exclusivement pour voir le Mega Pokemon Center !

ikebukuro1ikebukuro2

Pour résumer, Tokyo est la ville de la démesure. Tout est impressionnant, surtout du point de vue d'un Français moyen habitant à la campagne. Technologiquement, on a l'impression de vivre 20ans dans le futur, avec des technologies exclusives et une urbanisation bien pensée. Des routes qui s'empilent les unes sur les autres, des îles artificielles, des centres commeciaux souterrains avec d'autres sur 10 étages, une forêt de gratte-ciels, des toilettes et des ascenceurs qui parlent.. Et bizarrement, je me suis senti bien dans cette ville. On ne se sent pas oppressé car il y a de nombreux poumons verts et l'urbanisation est bien pensée. Par exemple il existe sur beaucoup d'avenues des voies sur le côté réservées pour les taxis, livreurs et autres, rendant la circulation fluide. Les réseaux de transports eux sont biens gérés et efficaces, toujours à l'heure (pas comme chez nous), les panneaux sont clairs et on ne se sent pas trop perdu. Malgré la foule et les heures de pointe, les japonais sont polis et courtois. Ils ne se bousculent pas et laissent la priorité pour les gens en difficulté (personnes agées, handicapés..), avec des exceptions bien sûr. Les automobilistes sont aussi courtois, ne klaxonnent que très rarement et sont peu bruyants car de nombreuses voitures sont électriques. La publicité, elle, est omniprésente et bruyante avec les écrans qui parlent et les vendeurs qui gueulent avec leurs pancartes. Ça ne plairait pas à tout le monde mais moi ça ne m'a pas trop dérangé, trouvant même que ça fait son charme typiquement Tokyoïte. En bref, j'ai vraiment kiffé Tokyo !


CHAPITRE 3 : OSAKA

Nous ne sommes restés que 3 jours à Osaka mais nous avons eu le temps de voir l'essentiel :

- le sanctuaire de Sumiyoshi, une très bonne surprise, magnifique, avec son pont rouge atypique.

sumiyoshi1sumiyoshi2

- Shinsekai, qui signifie "Nouveau Monde" un très joli quartier commerçant avec sa tour

shinsekai1shinsekai2

- le château d'Osaka et son parc, très joli aussi

osakacastle1osakacastle2

- "Den Den Town", équivalent de Akihabara à Tokyo. Assez déçu du quartier cepandant, qui n'à rien à comparer de Akihabara..

denden1denden2

- le Pokemon Center d'Osaka. Eh oui quand on est fan on ne compte pas.. ;)

pkmnosaka1pkmnosaka2

- le SPA World, que nous avons consacré pour le 3ème jour. C'est LE truc à ne pas manquer à Osaka ! Pour 1200 yens la journée, vous avez un accès illimité aux bains publics et à la piscine. Un bâtiment de 8 étages dont deux réservés aux onsen (un étage par sexe, qui sont séparés évidemment), une zone aquatique, des restaurants, et même un hôtel.. Au début c'est un travail sur soi que d'accepter se baigner tout nu avec d'autres hommes inconnus. Au début c'était difficile mais après quelques minutes on oublie la gêne en se disant que tout le monde est à poil et que chacun n'en a rien à faire de l'autre. Les japonais sont donc peu pudiques à ce niveau là contraiement à nous, ils ont l'habitude. En tout cas une très belle expérience, et une super journée à se prélasser dans des bains à 41°C et les hammams jusqu'à 90°C..

spaworld1spaworld2

Osaka, la deuxième plus grande ville du Japon est très sympathique. C'est vrai qu'il y à moins de choses à voir dans cette ville que les autres et qu'elle est boudée par les guides de voyage, mais elle mérite son détour selon moi. Au moins pour le SPA World qui est une expérience unique !

 

CHAPITRE 4 : HIROSHIMA

Nous ne sommes restés que deux jours à Hiroshima.
Le premier nous avons visité le Memorial Dome et le musée d'Histoire sur la tristement célèbre Bombe H de 1945.. J'ai été très ému, on ressent à travers les lieux et les gens l'émotion forte de leur passé douloureux. Le Memorial Dome est la seule ruine de 1945 qui a été laissée et préservée pour montrer au monde entier les horreurs de la guerre. Le message qui en ressort n'est pas de la haîne mais de la paix. Nous avons pu discuter (en anglais) avec quelques japonais locaux qui nous ont témoigné leur histoire (à travers leurs parents ou grand-parents qui avaient vécu le jour-J). Le musée lui aussi très émouvant, avec des objets montrés qui proviennent du jour du bombardement.

hiroshima1hiroshima2

Le deuxième jour nous avons visité la célèbre île de Miyajima et sa torii qui a les pieds dans l'eau. Une visite sous la pluie - le seul jour pluvieux de notre séjour - qui a un peu gêné notre visite. Cependant j'ai été quand même époustoufflé par la beauté de cette île, très atypique, avec beaucoup de reliefs et de temples. Il y a des biches en liberté sur l'île qui ont l'habitude du contact avec les humains. Attention d'ailleurs de ne pas se faire manger les vêtements !

miyajima1miyajima2

En bref, une très belle suprise que Hiroshima et ses alentours. Une ville devenue ironiquement très belle avec de beaux paysages alentours et un passé très fort. J'ai été très ému en voyant le mémorial Dôme, avec une larme à l'oeil.

 

CHAPITRE 5 : KYOTO

Wow.. quelle ville que Kyoto, surnommée la capitale de d'Ouest ! L'un des centres historiques du Japon avec Nara, avec une centaine de temples, une ville qui a été plutôt épargnée au cours de l'histoire (contrairement à Tokyo ou Hiroshima..). Malgré la saison touristique creuse, il y avait déjà énormement de touristes (surtout des chinois), rendant la visite de certains lieux galère.. Nous n'avons pas pu tout faire, il y a beaucoup trop de temples à visiter, mais voilà une liste des principaux lieux que nous avons visité :

- Fushimi Inari-Taisha, où les "Milliers de Portes", un temple qui donne sur une randonnée fort sympathique pour l'ascension du Mont Inari. La particularité de ce lieu est qu'il y a des milliers de portes le long du chemin. C'est l'un des lieux les plus célèbres de Kyoto.

fushimiinari1fushimiinari2

- Kiyomizu-Dera, le célèbre temple avec sa terrasse.

kiyomizudera1kiyomizudera2

- le Ryoan-ji, avec son jardin zen célèbre.

ryoanji1ryoanji2

- le Kinkaku-ji, ou "Pavillon d'Or", très joli et atypique également.

kinkakuji1kinkakuji2

- et plein d'autres temples..

Kyoto a gardé un patrimoine culturel riche. J'adore l'architecture des temples shinto et Kyoto m'a comblé ! Le petit hic de la ville, c'est qu'il n'est pas bien conçu pour accueillir un aussi grand nombre de touristes. Seulement deux lignes de train JR, deux lignes de métro et des bus qui passent toutes les 20min et complètement bondés, rendant les transports d'un point à l'autre de la ville très galères..


EN BREF !

Voilà je vous ai donné un bon aperçu de mon voyage au Japon avec mon ami Michel. Je pense que ce voyage m'a énormément marqué et comme chaque voyage de ce genre, permet de prendre énormément de recul sur son quotidien et sa propre vie. Le Japon est ce genre de pays à la fois très différent et similaire au notre, qui est capable de marquer n'importe qui pour la vie.

Le Japon est le seul pays au monde qui est capable de marier aussi bien le traditionnel et l'innovation, la technologie. Parfois on se téléporte 20 ans dans le futur comme à Tokyo, parfois on recule de 600ans dans le passé en visitant Kyoto.. Tout de même, de nombreuses choses qui ne me plaisent pas trop au Japon - aucune société n'est parfaite - comme le fait que la société reste encore très fermée sur elle-même et égocentrique, et ses sujets tabous comme le sexe (le marché du porno, l'homosexualité..), les pachinko... Malgré tout, je suis vraiment tombé amoureux de ce pays. J'adore la mentalité japonaise avec leur notion du respect, de la courtoisie, de la politesse.. des choses qui manquent cruellement chez nous. Voilà voilà !

Quand je suis parti ce n'est pas un adieu que j'ai fait mais un au revoir. Car oui, J'Y RETOURNERAI. C'est certain.

En espérant vous avoir donné envie de partir !