a

Je veux supprimer ce putain de menu bordel ! haha

PVT Japon : Août 2019

Déjà la fin de mon PVT Japon. Je profite de ces dernières semaines avec mes amis et mon (ex) copine Japonaise

Mon PVT Japon / Août 2019

Déjà la fin du PVT Japon…

J’ai voulu profiter au maximum de mes dernières semaines au Japon, malgré un budget de plus en plus serré. J’ai surtout voulu passer pas mal de temps avec mes amis du coin et ma copine (edit 2022 : ex copine, mais je vais laisser le reste écrit comme c’était quand je l’ai rédigé !). Un voyage, c’est une aventure humaine avant tout ! Je suis du coup surtout resté à Osaka, mais je me suis rendu aussi dans la préfecture de Tokushima 徳島県, sur l’île de Shikoku 四国, d’où est originaire ma copine Japonaise. Quelques photos du coin ci-dessous !
Étant donné la fin de mon PVT, j’ai réalisé plusieurs vidéos bilan que je vous invite à regarder plus bas. Une première vidéo sur ce que j’aime au Japon, une autre sur ce que j’aime moins.

Parlons déjà de Tokuhima !

La campagne de Shikoku et ses rizières à perte de vue

Je suis resté une semaine dans la préfecture de Tokushima 徳島県. C’est la partie la plus à l’ouest de l’île de Shikoku 四国, la 4ème des îles principales du Japon. Pourquoi ici ? Parce que je voulais visiter cette région, mais surtout je voulais passer du temps avec ma copine Japonaise, originaire d’ici, avant de devoir repartir en France. En plus le timing était bon car je suis arrivé en plein dans la période de l’Obon お盆. Cette fête qui dure environ une semaine est en fait souvent un moment de retrouvailles en famille afin de vénérer ses ancêtres disparus. Des retrouvailles entre vivants, mais aussi avec les membres disparus de la famille. Chaque famille érige un autel ou seront brûlés des encens et déposés quelques offrandes. L’Obon se rapproche finalement pas mal de notre Toussaint sur le principe.

En terme de paysages, cette région est surtout parsemée de rizières, avec beaucoup de montagnes aussi ! Région accessible en bus depuis Osaka notamment, comptez environ 3 heures de trajet. Sur le chemin, vous allez traverser le pont Akashi 明石橋, le plus long pont suspendu au monde avec ses 5km. Vous passerez aussi par la ville de Naruto 鳴門市, célèbre pour ses tourbillons qui se forment naturellement dans la baie. Je n’ai pas eu le temps de m’y arrêter mais j’aurais bien aimé y jeter un coup d’œil !

Le festival Awa Odori

Avec ma copine on a pu ensemble participer au célèbre festival Awa Odori (阿波踊り) de Tokushima ! J’étais habillé en tenue traditionnelle, avec le kimono pour homme et les sandales traditionnelles en paille et bois. (alert spoiler : ça fait mal aux pieds !). J’adore les festivals japonais, j’ai eu une sacré chance de pouvoir y participer. Apparemment ce festival est réputé dans tout le Japon, et du coup tombe en plein milieu de l’Obon. Awa odori veut dire littéralement la danse des fous.

Un peu comme à Rio, nous avons des danseurs qui marchent et dansent en suivant une rue précise, avec une composition quasi militaire. Il y a des milliers de danseurs qui participent à l’événement, et c’est ça qui rend le tout impressionnant !

Les côtés positifs de vivre au Japon en PVT

J’ai passé une année extraordinaire. J’aurais beau vous montrer plein d’images et de vidéos, il est impossible de retranscrire tout ce que j’ai vécu. Pour moi le voyage est avant tout une aventure humaine, ce ne sont pas les lieux qui nous marquent, mais plutôt les gens qu’on rencontre dans ses endroits-là. J’ai rencontré des gens extraordinaires, vécu des choses incroyables ! Ce PVT s’est super bien passé, même si quelques moments de stress parfois, mais ça fait partie de l’aventure.

Dans cette première vidéo, je parle de tous les côtés positifs de la vie au Japon, selon moi, que ça soit par exemple concernant le cadre de vie, les gens, les paysages.. Je parle aussi des avantages à vivre ou avoir vécu au Japon d’un point de vue développement personnel et professionnel.

Les côtés négatifs de vivre au Japon en PVT

Parce que le Japon est loin d’être parfait, je parle ici de ce qui m’a moins plu au Japon ! J’ai l’impression que les gens ont tendance à trop idéaliser ce pays. Comme toute culture, il y a des points négatifs. Malgré tout, pour moi, la balance est très positive au Japon, comparé aux points négatifs.