a

Je veux supprimer ce putain de menu bordel ! haha

PVT Japon : Mars 2019

Entre adieux déchirants pour le départ de Nagano, puis passage à Matsumoto et Nagoya avant de rentrer à Osaka

Mon PVT Japon / Mars 2019

La fin de mon job en station de ski

La fin de saison est finie. Pour être honnête, d’un côté je suis content que ça se termine. Au bout de 3 mois le job devenait vraiment répétitif et chiant. Évidemment le cadre et l’ambiance compensait le tout ! Malgré tout, nous avons fait de nombreuses soirées pour fêter la fin de saison avec le staff. Quelle ambiance !!

Des gens extraordinaires

instant émotion– J’ai passé des moments extraordinaires qui seront gravés dans ma mémoire, rencontré des gens incroyables et d’origines très différentes. Même si tous les jours n’ont pas été faciles (fatigue, lassitude…), j’en ressors que du positif ! Les Japonais ont été très accueillants et bienveillants avec nous. Je n’oublierai pas non plus les nombreuses soirées Mario Kart, les batailles de neige, et les chutes en ski haha.

C’est à ça que sert un PVT Japon : rencontrer des gens, expérimenter le travail à la Japonaise, s’imprégner du mode de vie local.. Bref mes amis, il est temps de se quitter ! Je dois revenir à Osaka et continuer à vivre d’autres expériences uniques !

De passage à Matsumoto

Matsumoto 松本市 est sur le trajet entre Nagano 長野市 et Nagoya 名古屋市. Je voulais m’y arrêter car il y a l’un des 3 plus beaux châteaux du Japon : celui donc de Matsumoto. Je me suis donc arrêté quelques heures dans la ville pour admirer ce magnifique château. Que l’on le prenne sous n’importe quel angle, il ressort toujours super bien, avec ses grandes douves et le long pont rouge qui le relie au parc.

Retrouvailles à Nagoya sous les cerisiers

Avant de rentrer à Osaka, je voulais repasser voir mon ami Nino à Nagoya ! Il m’avait hébergé en décembre à Nagoya, dans le sens aller, et depuis nous sommes devenus amis. Je suis donc resté quelques jours pour effectuer quelques visites supplémentaires à Nagoya. J’ai déjà parlé de mes visites à Nagoya dans mon blog de novembre 2018, allez voir pour plus d’infos.

Question de timing, la saison de floraison des cerisiers commençait tout juste. Nino m’a donc emmené faire quelques sorties sous les cerisiers. Vous connaissez le hanami ? C’est le fait de faire des pique-niques sous les sakura. Les Japonais étaient tous de sortie déjà pour fêter la fin de l’hiver !